Paul Deussen

Fils de pasteur, Paul Deussen (1845-1919) devint l'ami de Nietzsche à l'internat de Schulpforta, le sévère établissement qui jouissait alors d'une solide réputation en formant depuis plusieurs générations une partie de l'élite intellectuelle germanique.

Après avoir obtenu l'Abitur, les deux amis suivirent ensemble deux semestres d'étude à l'université de Bonn, avant de se séparer, l'un pour Tübingen, l'autre pour Leipzig.

Devenu l'un des tout premiers spécialistes européens de la philosophie indienne, Deussen restera en contact épistolaire avec Nietzsche, qu'il intiera par ses écrits et ses traductions des textes védiques à la pensée de l'Inde ancienne.

En 1887, il fera le voyage de Sils-Maria en compagnie de sa jeune épouse et laissera de cette visite un témoignage d'un grand intérêt dans ses Souvenirs sur Nietzsche.

A la fin de sa vie, il entreprendra la première édition critique des oeuvres de Schopenhauer, que près de cinquante ans auparavant Nietzsche lui avait fait découvrir...

Lettres

Bibliographie

Une traduction des Souvenirs sur Nietzsche que Paul Deussen a publiés en 1901, dans lesquels il cite en intégralité 26 lettres de Nietzsche, est disponible aux éditions Gallimard.

Signalons par ailleurs la récente réédition de ses Erinnerungen an Indien (1904) et de son autobiographie, Mein Leben (1922).